A H.Nayrou Président de l'Assemblée des élus de la Montagne et Député de l'Ariège

Publié le par comiteposte

Comité pour le rétablissement des bureaux

de poste de monopole public

Porte-parole : Maryse Launais

route de Laurenque 34460 Roquebrun

tel/fax:0467249504 port: 0682081983

mail:launais.maryse@neuf.fr

blog: http://appelsauverlaposte.over-blog.com/

 

 

A Monsieur Henri Nayrou

Président de l'association des élus de la Montagne,

Député de l'Ariège,

 

 

  Monsieur  le Président de l'Association Nationale des Elus de la Montagne

  Monsieur  le Député,

 

Nous nous adressons à vous en tant que député et nouveau président de l'Association Nationale des Elus de la Montagne.

         Notre comité a lancé une initiative pour la reconquête des bureaux de poste de monopole public avec une proposition de loi qui demande l'abrogation des directives postales européennes, condition pour retrouver celui ci.

         A ce jour, 3715 élus de toute tendance politique et de toute qualité élective (du conseiller municipal au président de région)  ont contresigné cette proposition de loi, le président de l'ANECR également.

            Cette proposition de loi, que des milliers d’élus ont faite leur, a été présentée à l’Assemblée Nationale par Jean Jacques Candelier, député du Nord . Elle y a été déclarée irrecevable au motif qu’il ne revient pas aux parlementaires de remettre en cause les directives européennes.

 

De quel droit ?

De quel droit, serait-il possible d’interdire à un élu du peuple, mandaté par lui pour élaborer les lois, de quel droit lui serait-il interdit de le faire ?

De quel droit voudrait-on entraver la souveraineté qui, en démocratie, émane du peuple ?

Nous exigeons que la volonté des élus et de la population puisse s’exprimer à l’Assemblée Nationale.

Nous avons décidé d’amplifier la campagne de signatures partout dans le pays Ces signatures s’accompagnent souvent de délibérations des conseils municipaux, reprenant l’intégralité de la proposition de loi, et des doléances des communes pour la préservation de leurs bureaux de postes.

Voilà pourquoi, nous avons demandé à être reçus à l’Assemblée Nationale avec le plus grand nombre possible d’élus des communes et des départements ,

Ce projet de loi doit être enregistré, présenté  discuté et adopté!

Voilà pourquoi nous avons saisi les groupes parlementaires de l’Assemblée Nationale pour qu’ils reçoivent notre délégation le 26  novembre après midi au moment de la tenue du congrès de l’AMF .

 

Nous avons lu dans la presse vos déclarations sur la disparition des services  publics et nous partageons votre point de vue lorsque vous dites:" en effet comment voulez vous que des jeunes s'installent dans les zones rurales s'il n'y a plus d'écoles et de services publics "

 

Aussi, nous vous proposons de contresigner cette proposition de loi comme l'ont fait plusieurs de vos collègues députés et sénateurs et l'un de vos vice présidents, signataire de la première heure Jean Arcas maire d'Olargues et conseiller général dans l'Hérault.

 

Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer Monsieur le Président  nos salutations républicaines

 

Pour le comité

         La correspondante

 

Maryse Launais

 

pièces jointes: la proposition de loi

la liste des élus signataires

les lettres aux groupes parlementaires

 

Commenter cet article